Ralentir notre bonheur par peur de perdre

Ralentir notre bonheur par peur de perdre.

Dernièrement, je me suis beaucoup questionnée sur le sujet.

J’ai longtemps parlé des sphères de ma vie, plusieurs canaux dans lesquels je vivais une abondance et une réussite. Je sentais presque tous mes canaux remplis, mais, pourtant, très clairement, un de ceux-ci était négligé ou peut-être je l’avais inconsciemment bloqué… celui de mon bien-être en amour.

J’ai donc commencé sur les réseaux avec mon message de femme forte. Seule, mais capable de s’en sortir malgré tout. Cette maman monoparentale qui n’allait pas se mettre de côté malgré les difficultés de la vie. Cette femme forte qui était passée par-dessus tant d’épreuves.

Au travers de chacune de mes avancées, j’ai vu des gens décrocher de mon message. J’ai vu aussi de nouvelles personnes se joindre à moi parce qu’ils se sentaient interpellés.

Ces derniers temps, je vis un bonheur. Je suis heureuse, vraiment heureuse. 🙏

Je ressens à nouveau ce sentiment de l’amour, que je rêvais secrètement de pouvoir revivre un jour. Continuer de cheminer pour défaire mes blocages et travailler avec mes forces, mais à 2.

La vérité c’est que je souhaitais si fort recommencer à croire que je pourrais revivre le GRAND amour un jour, mais j’y croyais avec une certaine crainte que cela n’arrive plus jamais. J’avais peut-être aussi un peu peur que cela change mes progrès dans mes autres canaux d’énergie.

Heureusement, cette peur a fini par me lâcher et… C’est enfin arrivé ! 🙌

La vérité est que je ressens aujourd’hui que le bonheur n’a pas le même impact que la vie de battante. Prendre du temps pour être heureux à 2 n’a pas le même attrait que de prendre du temps pour soi. Voir les gens heureux n’apporte pas autant d’inspiration. C’est dommage, mais c’est un fait !

Dire qu’on va bien peut même parfois paraître prétentieux. Mais pourquoi ?

Pourquoi donnons-nous autant d’importance au malheur ou à la déception des autres VS leur bonheur ?

Pourquoi les nouvelles parlent plus de ce qui va mal que de ce qui va bien ?

Parce que ça attire plus l’attention des gens, tout simplement.

Mais à partir du moment où ce constat arrive, lorsque tu te sens heureuse que ce soit dans l’abondance ou le bonheur, ralentiras-tu celui-ci afin de continuer à livrer un message de femme forte ou te permettras-tu de réajuster ton message même si cela pourrait te faire perdre des gens auxquels tu tiens ?

T’empêcheras-tu de parler de ton bonheur ou tu te permettras de le crier haut et fort ?

J’ai continué à réfléchir sur le sujet et j’ai pensé à plusieurs chanteurs qui se sont fait connaître au travers de chansons tristes. Les gens ne voulaient pas ensuite entendre des chansons qui vibrent le bonheur.

Peut-être même que certains ont pu se sentir en panne d’inspiration lorsque le bonheur est arrivé.

Ils se sont sûrement fait dire: chante-nous tes vieilles chansons nostalgiques.

Alors comment continuer à faire ce qu’on aime lorsqu’on est enfin heureux ?

J’ai pris la décision de prendre mon bonheur en urgence, depuis si longtemps, qu’il m’est impossible, aujourd’hui, de remettre en doute ou diminuer ce message positif.

Dernièrement, j’écoutais un reportage où l’on parlait qu’autant en amitié, qu’en couple ou en affaire, on passera par des cycles d’évolution qui se traduiront par des défis, des déceptions, des doutes, mais aussi par le bonheur, l’abondance et la connexion à de nouveaux stades de cheminement. Dans aucun cas, le ralentissement de notre bonheur ne devrait être remis en doute par peur de perdre quelque chose ou quelqu’un.

J’ai cru au fond de moi, si longtemps, qu’un jour, malgré toutes ces tempêtes, je pourrais enfin être à nouveau heureuse. Tout ce que j’ai fait, à partir du jour 1, était de faire le meilleur pour moi afin qu’un jour je puisse sentir que le bonheur existe réellement.

Aujourd’hui, j’accepte complètement une phrase qui a vibré en moi il y a longtemps… Je veux tout !!!

Mais je veux, avant tout, me sentir complète et heureuse, et ma façon de faire ce que je fais passe par l’acceptation que le bonheur existe, mais aussi que de le dire quand ça arrive peut avoir tout autant d’attrait.

Le bonheur ne passera pas par le fait de faire des actions sans relâche afin de se sentir redevable, mais bien d’être et de se laisser vivre ce bonheur lorsqu’il se présente enfin à nous.

J’ai envie d’incarner cet état afin de donner confiance que nous pouvons tous y goûter. Le fait d’être entourée de cette belle abondance dans l’évolution continuelle de qui je suis passera encore par ma suite du un jour à la fois.

Et cela passera aussi par l’acceptation de la douceur et par le temps que je souhaite accorder à la beauté d’avoir cette chance de vivre dans le moment présent.

Je souhaite nous voir tous alimenter et valoriser le bonheur lorsqu’on le voit plutôt que de le juger ou de le laisser passer comme si c’était sans intérêt.

C’est le premier pas que nous devons faire pour ensuite nous accorder de pouvoir le vivre à notre tour sans le dévaloriser, le juger ou mettre l’emphase sur tout ce qui n’est pas encore parfait juste pour avoir plus d’attention.

Alors, aujourd’hui, je mets de côté mes peurs de perdre quoi que ce soit ou qui que ce soit et je me permets de dire haut et fort que je vis des moments de bonheur incomparables.

Que je me sens complète et que je souhaite partager ce sentiment de confiance et d’espoir.

Que je suis prête à laisser aller ce qui n’est plus afin de mettre le regard sur les rêves d’une suite encore plus élevée !

Mais surtout sur le fait qu’apprécier ces moments de plénitudes sans pression, sans peur et surtout sans limites de jusqu’où la vie peut continuer de me surprendre, dans cette énergie de manifestation. 

Alors mon message pour toi, aujourd’hui, est: arrêtons d’avoir peur de nous livrer, autant quand nous allons moins bien que lorsque nous vivons des moments incroyables. Il y aura toujours des gens pour qui notre message résonnera ! 💓

À bientôt !

Julie

GUIDE OFFERT

Crée une harmonie entre le corps, l’esprit et les énergies en prenant soin de tes chakras

Je télécharge mon guide !

Cet article t'a plu ? Partage-le autour de toi !

COMMENTAIRES